Joyeux 90 ans !

C’est dans une maison de la ville du Mans (Sarthe) située tout près du célèbre circuit des 24 Heures qu’a vu le jour le 15 décembre 1930 madame Marguerite Maréchal. Elle est la seconde d’une fratrie de 5 enfants. Comme bien souvent à cette époque, dès l’age de 14 ans elle va travailler durement dans différentes fermes. A l’age de 20 ans sa marraine la prend sous son aile et l’emmène avec elle à Paris. Dans un premier temps elle travaillera comme dame de compagnie pour la sœur âgée du directeur régional des usines Renault puis comme vendeuse dans le grand magasin Prisunic du centre de Paris. C’est là qu’elle rencontrera Claude VERLET qu’elle épousera le 5 Mai 1962. Après la naissance de leur premier enfant (Patrick en 1963), ils décident de s’installer en Alsace en 1966 ou vit la famille de Claude. Ensemble ils auront encore 2 enfants, Corinne en 1968 (qui malheureusement décèdera à l’age de 7 mois) et Béatrice en 1971. Depuis, et pour son plus grand bonheur, chacun de ses enfants à eu un fils. Nicolas (fils de Patrick) qui à ce jour à 23 ans et Julian (fils de Béatrice) qui a 19 ans poursuit ses études en informatique au Canada.

Toujours dynamique, coquette et plein d’entrain Mme VERLET adore les fleurs et surtout les roses. Elle se fait une joie de planter de nouvelles variétés de rosiers et ainsi d’embellir sa maison année après année ce qui lui vaut bien souvent des prix lors du concours des maisons fleuries.

Elle est toujours disponible pour rendre service à ses enfants et petits-enfants qui admirent son énergie. Ils sont fiers qu’elle vive avec son mari en parfaite indépendance. Les deux époux se font un point d’honneur de s’occuper de tout dans la maison.

A 90 ans, Marguerite est toujours intéressée par les dernières actualités et se tient informée de la vie actuelle, culturelle mais aussi des dernières innovations. Es-ce que sa devise « toujours aller de l’avant et ne pas s’écouter » est en fait le secret de la longévité ?

On ne peut que souhaiter que cette vie simple et exemplaire dure le plus longtemps possible.

Catégories : Carnet

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 + = 39

*