Commémoration du 8 mai

Depuis pratiquement ¾ de siècle, le 8 mai marque la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, par la capitulation de l’Allemagne nazie face aux Alliés.

La traditionnelle cérémonie, s’est déroulée cette année sous une météo maussade, mais fort heureusement rehaussée par les prestations de la Musique Municipale et de la Chorale Ste Cécile.

Etaient présents, les anciens Combattants, des représentants locaux des forces militaires et de secours et un public venu nombreux pour l’occasion.  

En plus du traditionnel discours officiel, le Maire a souhaité cette année rendre un hommage posthume particulier à deux grandes dames de notre commune, patriotes et résistantes, Madame Marie-Thérèse Charpentier, née Douvier, et Madame Charlotte Biersohn, née Receveur.

Madame Charpentier, patriote lors de la seconde guerre mondiale a été internée au camp de Schirmeck et son récit a été relaté par Madame Bicheray-Choquin en septembre 2018 dans la revue l’Essor.

Madame Biersohn a quant à elle tenu une place importante comme résistante et passeur dans la résistance alsacienne, tout comme plusieurs autres membres de sa famille.Deux femmes, à qui un destin hors du commun imposa d’agir en suivant leur conscience, avec l’inaltérable fierté d’être française, malgré le joug de l’occupant.

Bien sûr, d’autres femmes et hommes de Russ ont fait preuve d’un grand patriotisme et nous ne les oublions pas.

Le 75 ème anniversaire de ce 8 mai 1945 aura lieu l’année prochaine. Il est important que le devoir de mémoire subsiste pour nos générations présentes et futures, surtout en ces temps difficiles, dans lesquels trop d’évènements douloureux, inspirés par la haine défraient régulièrement la chronique. 

En plus du traditionnel discours officiel, le Maire a souhaité cette année rendre un hommage posthume bien particulier à deux grandes dames de notre commune, patriotes et résistantes, Madame Marie-Thérèse Charpentier, née Douvier, et Madame Charlotte Biersohn, née Receveur.Madame Charpentier, patriote lors de la seconde guerre mondiale a été internée au camp de Schirmeck et son récit a été relaté par Madame Bicheray-Choquin en septembre 2018 dans la revue l’Essor (voir ci-dessous).Madame Biersohn a quant à elle tenu une place importante comme résistante et passeur dans la résistance alsacienne, tout comme plusieurs autres membres de sa famille.Deux femmes, à qui un destin hors du commun imposa d’agir en suivant leur conscience, avec l’inaltérable fierté d’être française, malgré le joug de l’occupant.Bien sûr, d’autres femmes et hommes de Russ ont fait preuve d’un grand patriotisme et nous ne les oublions pas.Le 75 ème anniversaire de ce 8 mai 1945 aura lieu l’année prochaine. Il est important que le devoir de mémoire subsiste pour nos générations présentes et futures, surtout en ces temps difficiles, dans lesquels trop d’évènements douloureux, inspirés par la haine défraient régulièrement la chronique.

Extrait d’un article de la revue « l’Essor)Témoignage de Marie-Thérèse Charpentier-Douvier sur son internement au camp de Schirmeck et ses conséquences(Recueilli et mis en page par Mme Michelle Bicheray-Choquin

http://www.resistance-deportation.org/IMG/pdf/Bruche_Rabodeau_Les_Passeurs_Wd0000003.pdf

Lien Permanent pour cet article : http://www.mairie-russ.fr/commemoration-du-1er-mai/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*